Décalages, bidouilles, extravagances : ces innovations qui rajeunissent la radio

Avec Silvain Gire (Arte Radio) et Thomas Baumgartner (France Culture).
Animée par Nina Leger (Trensistor)

« Parole ; musique ; bruit ; silence ». Telle est la définition qu’Alain Trutat, fondateur de l’Atelier de création radiophonique en 1969, donnait de la radio. De la radio comme un des beaux-arts, comme médium de création et non comme canal de transmission. C’est cette radio-là que nous évoquerons, nous demandant ce que représente aujourd’hui la création radiophonique, qui sont ses acteurs et quel est son public. Quel est le chemin parcouru et quelles sont les perspectives, alors que les modes de production, de diffusion et d’écoute ont été bouleversés par les nouvelles technologies, qu’une nouvelle génération tente aujourd’hui de s’exprimer ?

 

Thomas Baumgartner est producteur de l’Atelier du son sur France Culture depuis 2011 et tient le blog Eskoutchamé !, consacré aux innovations radiophoniques en tout genre.

Silvain Gire est le directeur et fondateur d’ARTE Radio, qu’il oriente résolument vers la création radiophonique depuis 10 ans.

La fin des générations radio ?

Avec Hervé Glévarec (Sociologue, CNRS), Jean-Noël Jeanneney (Historien des médias) et Fred Musa (Skyrock).
Animée par Philippe Lansac (RCF) et Fabien Paquet (Trensistor).

« Tout ce que les jeunes ils ont sur le cœur, ils le disent à Difool et ils lui font confiance », Gaëtan, 13 ans. Pourquoi les adolescents, aujourd’hui fils de la télé et de l’image, se tournent-ils encore vers la radio ? C’est l’étonnante modernité de ce média qu’il s’agira ici d’interroger. Seul média électronique que l’on peut encore écouter avec un récepteur de la fin du 19e siècle, la radio fait preuve d’une capacité à se moderniser sans cesse pour s’accrocher aux demandes de chaque génération, et en particulier des « jeunes ». Quelle place occupe-t-elle encore dans la construction de ces « jeunes », en tant qu’individus et en tant que génération ? De Salut les Copains ! à la génération skyrock/skyblog, en passant par les années 80, les « publics jeunes » ont toujours répondu aux radios, trouvant un espace de liberté, en premier lieu pour sa musique, un mythe sans cesse réactivé. A quel prix ?

 

Hervé Glévarec est directeur de recherches CNRS, spécialiste du rapport entre la radio et les adolescents. Auteur de Libre Antenne : la réception de la radio par les adolescents (2005). Il était commissaire de l’exposition Ouvrez grand vos oreilles (2012).

Jean-Noël Jeanneney est le pionnier de l’histoire des médias en France. Ancien Président de Radio France, Secrétaire d’État à la communication (1992-1993), animateur depuis 1999 de Concordance des temps (France Culture), il lie activement réflexion historique et pratique de la radio.

Fred Musa est animateur sur Skyrock depuis 1992. C’est le monsieur rap de la radio, notamment à travers l’émission Planète Rap. Il a également présenté la matinale pendant une saison, et est toujours à la tête du Hit Skyrock.

Prendre la parole à la radio

Avec Philippe Baudouin (France Culture) et Adèle Van Reeth (France Culture).
Animée par Frédéric Antoine (Président du GRER) et Louis Jacobée (Trensistor).

Prendre la parole à la radio est un acte incroyablement fort. Dans un studio silencieux, soudain, une voix s’élève, entre par le micro. En quelques fragments de seconde, sans avoir à hausser le ton, elle résonne déjà dans dix, mille ou plusieurs millions de chambres, de voitures et de cafés.

La relation créée avec l’auditeur est directe, immédiate. Dans cette intimité, elle possède le pouvoir extraordinaire de convaincre, propager une idée ou y résister. Mais, à distance de ces usages politiques, on peut aussi prendre la parole pour raconter une histoire ou faire entendre une création sonore. Ou encore, arrivée tout près de l’auditeur, la voix peut choisir de lui livrer un savoir au creux de l’oreille, d’ouvrir des « chemins de connaissance ».

Qu’est-ce que la radio apporte de singulier pour celui qui s’en empare ? Comment emploie-t-il, selon le sens de sa démarche, cette spécificité ? Quelle forme prend l’acte radiophonique lorsqu’il s’adresse à ceux qui ont 20 ans ou, parfois, beaucoup moins ? Autant de questions que nous aborderons avec Adèle Van Reeth et Philippe Baudouin, philosophes et faiseurs de radio.

 

Adèle Van Reeth est productrice de l’émission de philosophie Les Nouveaux Chemins de la connaissance sur France Culture, depuis 2011. Son émission est la plus téléchargée du groupe Radio
France.

Philippe Baudouin est l’auteur de Au Microphone : Dr. Walter Benjamin (2009) et chargé de réalisation à France Culture. Ses travaux de recherche en philosophie portent sur la singularité du médium radiophonique.

Conférence organisée en partenariat avec GRER, Groupe de recherches et d’études sur la radio.

 

11h00 : Sens langue de bois

Les ondes, espace de liberté ?, par Mélissa Butteux, Camille Tidjditi et Malaurie Pilatte.

 

Attention moussaillon ! Sens langue de bois part à l’abordage de la JdR… Il semble qu’un impondérable se soit produit dans le monde lisse et bien huilé de la Journée de la Radio : trois chroniqueuses ont fait sécession et décidé de se prendre au jeu de la guerre des ondes l’espace d’une émission.

Lire la suite11h00 : Sens langue de bois

12h20 : Deux ou trois pop-corn dans la boîte

La Radio en guerre au cinéma, par Aliette Cheptitski, Pauline Claudot, Chloé Galibert et Philippine Le Bret.

 

Au menu de notre banquet cinéphile, vingt minutes d’un joyeux festin critique sur deux films aussi tendres que pimentés : Good Morning England de R. Curtis (2009) et Le Discours d’un Roi de T. Hooper (2010).

Lire la suite12h20 : Deux ou trois pop-corn dans la boîte

14h40 : Il était une voix

Comment sont prononcés les grands discours à la radio ? par Olivier Royer et Sarah Agabsi.
Invitée : Cécile Méadel, professeur de sociologie à Mines Paris-Tech et chercheuse au Centre de Sociologie de l’Innovation, spécialisée dans les techniques et pratiques de communication

 

Il était une voix vous invite à interroger la voix des textes, leur mise en bouche et leur mise en son, à travers des reportages et des interviews sur la lecture à haute voix, comme art, comme discipline et comme spectacle vivant.

Lire la suite14h40 : Il était une voix

16h40 : Les Yeux Ont des Oreilles

Émission littéraire spéciale « radio en guerre », par Caroline Duvezin-Caubet, Willem Hardouin, Camille Tidjditi et Thomas Lacomme.

 

Marre du centenaire de 14-18 et des conditions socio-économiques ? Laissez-les aux historiens, et emmenez vos yeux et vos oreilles dans une expérience immersive, littéraire (et radiophonique !) des guerres.

Lire la suite16h40 : Les Yeux Ont des Oreilles

17h50 : Atelier des lycéens

Chloé Folens, élève en cinéma à l’ENS Ulm, encadre des lycéens dans le cadre du tutorat Talens art au sein du pôle PESU (Programmes pour l’égalité scolaire et universitaire). Pendant l’année, ils ont découvert comment manier le micro dans les studios de trENSmissions et préparé une émission en direct pour la Journée de la Radio.

7h00 : Réveillez-vous avec TrENSistor

Présenté par Corto Le Perron

Pour commencer la journée en douceur, laissez-vous porter par les invitations gustatives de nos invités et partagez le petit-déjeuner de toutes les associations, de tous les goûts et de tous les pays dans la bonne humeur et sans contrainte ! Déjà les corps sont mis à l’épreuve du gargantuesque commencement qu’est cette communion des esprits et des estomacs…

Lire la suite7h00 : Réveillez-vous avec TrENSistor